Pollution lyonnaise et demande d'une évaluation publique transparente.

 

RETOUR sur épisode de pollution fin juin/début juillet et PREMIERS ENSEIGNEMENTS pour le trafic sous TUNNEL de la CROIX ROUSSE :

Le comptage de la Direction des Tunnels Routiers et Voies Rapides du Grand Lyon, du 26 au 28 juin 2019 affiche : 43 315, 43 669 et 45 503 véhicules/jour.

Les moyennes de fréquentation en 2018 ont plafonné à 45 000 véhicules/jour.
On voit dans le tableau transmis que la circulation différenciée n’a que TRÈS PEU AFFECTÉ le trafic dans ce tunnel et donc qu’elle a été très PEU RESPECTÉE.

Depuis la réouverture de l’ouvrage après travaux, la moyenne journalière de 37 000 véhicules la première année (une partie des usagers ayant conservé l’habitude d’itinéraires alternatifs) progresse ensuite vers 43 000 et en 2018, à pratiquement 45 000 véhicules/jour.
Donc, si la circulation automobile diminue sur Lyon, ce n’est certainement pas ici et aucune tentative, aucun plan de circulation efficace n’a été mis en place pour diminuer le trafic dans le tunnel Croix-Rousse et la sur-pollution de la sortie côté Rhône (groupe scolaire Michel Servet, Place Chazette et habitations proches).

Pour étendre l’analyse d’impact de la circulation différenciée à l’ensemble Lyon-Villeurbanne, le Grand Lyon a indiqué que, pour la journée du 26 juin, le trafic routier avait baissé de 6%, soit 100 000 véhicules/jour. Selon les estimations d’ATMO Auvergne Rhône-Alpes, ces 6% feraient baisser le niveau des oxydes d’azote (NOx) de 4%. En théorie, avec une application stricte de la circulation différenciée interdisant les véhicules sans vignette Crit’Air apposée et ceux avec une vignette de type 3, 4 ou 5, le trafic aurait été réduit de 46% et les NOx de 37%. Nous en sommes vraiment très loin.  

Beaucoup de travail reste à réaliser pour tirer les enseignements de cet épisode de canicule et de pollution d’un niveau exceptionnel…..qui a de fortes probabilités de se REPRODUIRE et qui impose à la « puissance publique » une ÉVALUATION approfondie et transparente.

Notre association reste mobilisée et disponible pour participer à l’analyse de la situation et à la recherche de solutions.